Bazar, à Tunis, en Tunisie

Description

Cette impression photochrome est extraite de la série « Regards sur l'architecture et la population en Tunisie » dans le catalogue de la Detroit Photographic Company. Elle montre un bazar de Tunis, appelé souk El Berka, où pendant des siècles les esclaves étaient vendus, devenu un marché de bijoux au milieu du XIXe. Dans l'édition de 1911 de son ouvrage La Méditerranée, ses ports et ses routes maritimes : manuel pour voyageurs, Baedeker décrit les souks de la médina qui remontent au début de la période hafside au XIIIe siècle. Il raconte que « les ruelles étroites sont barrées par un comptoir, au–dessus duquel le marchand se balance dans son siège à l'aide d'une corde ». Baedeker note également que bon nombre des marchandises sont fabriquées sur place et que « les bazars plus grands dans certaines rues sont uniquement destinés à attirer les étrangers ». La Tunisie fut occupée par les Français en 1881 et administrée en tant que protectorat au sein duquel l'autorité nominale du gouvernement local était reconnue. À une époque, les Européens constituaient la moitié de la population de Tunis. Un réaménagement urbain rapide débuta avec la construction française de nouveaux boulevards, quartiers et infrastructures, divisant la ville en une médina traditionnelle peuplée d'Arabes et un nouveau quartier habité par les immigrants. La citation de la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO pour la médina de Tunis indique que durant la période médiévale et avant, « Tunis fut considérée comme l'une des villes les plus importantes et les plus riches du monde islamique. Quelque 700 monuments dont des palais, des mosquées, des mausolées, des madrasa et des fontaines témoignent de ce remarquable passé ». La Detroit Photographic Company a démarré en tant que maison d'édition photographique à la fin des années 1890, lancée par l'homme d'affaires et éditeur de Détroit William A. Livingstone Junior, en association avec le photographe et éditeur de photos Edwin H. Husher. Ils obtinrent l'exclusivité des droits d'utilisation du procédé suisse « Photochrom » permettant de convertir les photographies noir et blanc en images couleur et à les imprimer par photolithographie. Ce procédé novateur permit la production en série de cartes postales, de tirages et d'albums en couleur vendus sur le marché américain. La maison d'édition devint la Detroit Publishing Company en 1905.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Detroit Photographic Company, Détroit (Michigan)

Titre dans la langue d'origine

A Bazaar, Tunis, Tunisia

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

1 impression photomécanique : photochrome, couleur

Références

  1. United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization (UNESCO), World Heritage Centre, “Medina of Tunis.” http://whc.unesco.org/en/list/36.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 30 janvier 2017