Grand pont de Constantine, en Algérie

Description

Ce photochrome pris à Constantine (aujourd'hui Qacentina), en Algérie, est extrait de « Regards sur les habitants et les sites d'Algérie », du catalogue de la Detroit Publishing Company (1905). Dans l'édition de 1911 de son ouvrage La Méditerranée, ses ports et ses routes maritimes : manuel pour voyageurs, Baedeker écrit que Constantine est « difficile d'accès, ce qui est typique des villes berbères ». La ville était appelée Cirta à l'époque antique, mais l'empereur Constantin la reconstruisit et la renomma en son honneur. Centre d'échanges sujet aux invasions pendant des siècles, Constantine attira les Arabes, les Génois, les Vénitiens, les populations juives déplacées et les Turcs ottomans. La ville est bordée par de profonds ravins au-dessus desquels trois ponts sont suspendus. Le grand pont est visible sur l'image présentée ici.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Detroit Photographic Company, Détroit (Michigan)

Titre dans la langue d'origine

Constantine, Algeria, with the Great Bridge

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

1 impression photomécanique : photochrome, couleur

Notes

  • La Detroit Photographic Company a démarré en tant que maison d'édition photographique à la fin des années 1890, lancée par l'homme d'affaires et éditeur de Détroit, William A. Livingstone Junior, et par le photographe et éditeur de photos Edwin H. Husher. Ils obtinrent l'exclusivité des droits d'utilisation du procédé suisse « Photochrom » servant à convertir les photographies noir et blanc en images couleur et à les imprimer par photolithographie. Ce procédé novateur permit la production en série de cartes postales, tirages, et albums en couleur vendus sur le marché américain. La maison d'édition est devenue la Detroit Publishing Company en 1905.
  • Tirage n° « 6236 ».

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 28 avril 2015