Livre sur l'âme

Description

Abou Bakr Muhammad ibn Yahya ibn al-Sayegh, mieux connu comme Ibn Bâjja ou par son nom latinisé, Avempace (1095-1138 apr. J.-C. environ), était un grand penseur musulman andalou qui naquit à Saragosse, en Espagne, et mourut à Fès, au Maroc. Il fut également politicien et servit au poste de vizir (ministre) pour les Almoravides, les dirigeants islamiques du sud de l'Espagne et de l'Afrique du Nord entre 1062 et 1150 environ. Ibn Bâjja est mieux connu pour avoir été le premier commentateur d'Aristote en Espagne. Il est l'un des premiers représentants connus de la tradition philosophique aristotélicienne-néoplatonicienne arabo-espagnole. Il écrivit abondamment sur un large éventail de sujets, notamment l'astronomie, la logique, la philosophie, la musique, la botanique, la médecine, la psychologie et la poésie. Kitab al-Nafs (Livre sur l'âme) est un traité philosophique axé sur la psychologie et les principes de la logique et la raison. Bien que ce traité établisse un parallèle avec l'ouvrage d'Aristote De Anima (Sur l'âme), avec lequel il est souvent comparé, il ne s'agit pas d'un commentaire explicite de celui-ci. Ibn Bâjja eut une influence sur Ibn Rushd (aussi appelé par le nom latinisé d'Averroès, 1126-1198 apr. J.-C.), le philosophe andalou connu comme « le commentateur d'Aristote ».

Date de création

Informations d'édition

Société arabe des sciences, Damas

Langue

Titre dans la langue d'origine

كتاب النفس

Type d'élément

Description matérielle

164 pages

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 7 mars 2014