Le renouveau des sciences religieuses, volumes 1 et 2

Description

Abu-Hamid Al-Ghazali (également connu sous le nom latin d'Algazel, 1058–1111 apr. J.-C., 450–505 après l'Hégire) naquit au sein d'une famille modeste à Tus, dans la région du Khorasan, en actuel Iran. Il devint l'un des érudits religieux sunnites les plus éminents de tous les temps. Ses domaines de prédilection furent la jurisprudence, la philosophie, la théologie et le mysticisme. Iḥyāʾ ʿulūm al-dīn (Le renouveau des sciences religieuses) est probablement l'œuvre majeure d'Al-Ghazali. Elle est divisée en quatre quarts, chacun d'entre eux étant encore divisé en dix livres. Le premier quart traite de la connaissance et des devoirs du culte islamique et se concentre sur les cinq piliers de l'islam. Le deuxième quart traite une large série de thèmes relatifs à la moralité sociale tels que le mariage, l'éthique du travail, l'étiquette à table et autres. Le troisième quart traite du contrôle des péchés débilitants de la nature humaine, tels que le désir, la colère et l'avarice. Le dernier quart aborde les vertus qui doivent être recherchées pour parvenir au salut, notamment la patience, le repentir et la crainte de Dieu.

Informations d'édition

Grande bibliothèque arabe, Le Caire

Langue

Titre dans la langue d'origine

الجزء الاول [- الثانى] من كتاب احياء علوم الدين

Type d'élément

Description matérielle

354 pages

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 12 août 2016