L'unique

Description

Abdulmalik ibn Muhammad al-Thaalibi (961–1038 apr. J.-C., 350–429 après l'Hégire) fut un éminent linguiste, une personnalité littéraire et un poète. Il naquit dans le centre commerçant et culturel de Nishapur, en Perse (actuel Iran). Yateemet al-dahr (L'unique) est la plus connue de ses œuvres (plus de 80 titres). Le livre est un recueil de biographies de poètes de la période, divisé en quatre sections principales qui couvrent chacune une région : les poètes d'al-Sham (Levant) et ses environs ; les poètes bouyides (Perse occidentale et Irak) ; les poètes des terres montagneuses du Gorgan et du Tabaristan (Perse) ; et les poètes des royaumes du Khorasan et de la Transoxiane en Asie centrale. Chaque section est ensuite divisée en dix chapitres. En règle générale, Al-Thaalibi voyageait pour parler aux poètes en personne. Si cela s'avérait impossible, il parlait à ceux qui les connaissaient ou, en dernier ressort, consultait les livres les concernant. Il acheva le livre vers 994 apr. J.-C. et le réécrivit neuf ans plus tard après qu'il soit devenu largement connu. Environ 20 ans plus tard, il ajouta un appendice mettant à jour les biographies et ajoutant de nouveaux poètes, tels qu'Abu Al-Alaa Al-Maari, qui avaient atteint une reconnaissance panarabe dans les années suivant la première publication. Au moins cinq auteurs ont écrit par la suite des versions similaires du livre ou ajouté de nouveaux articles couvrant de nouvelles régions, telles que l'Andalousie.

Dernière mise à jour : 12 août 2016