Le livre des chansons

Description

Abu Al-Faraj Al-Isbahani (ou Al-Isfahani, 897–967 apr. J.-C.) fut un érudit littéraire, poète et généalogiste né à Ispahan, en actuel Iran, qui vécut une grande partie de sa vie à Bagdad et à Alep. Kitab al-Aghani (Le livre des chansons) est souvent considéré comme son chef-d'œuvre. Une douzaine d'autres de ses œuvres sont également connues. La plupart décrivent la vie sociale complaisante de son temps, un choix d'actualité qui a soulevé des critiques considérables, essentiellement de la part des dignitaires religieux. Certains allèrent jusqu'à mettre en doute sa rigueur scientifique et son authenticité. Al-Isbahani intitula son ouvrage Le livre des chansons car il l'avait fondé essentiellement sur 100 chansons sélectionnées à l'origine par l'éminent musicien et chanteur Ibrahim Al-Mosili pour les chanter à ses patrons, les califes abbassides Harun Al-Rashid et Al-Wathiq. L'on disait qu'il avait fallu à Al-Isbahani 50 ans pour terminer l'ouvrage avant de le dédier à Seif ud-Dawla, l'émir d'Alep. L'ouvrage comprend trois parties : une sélection de chansons qu'Al-Mosili exécutait pour ses patrons califes, des histoires de califes et des membres de leurs familles qui composaient les mélodies des chansons, ainsi que d'autres chansons sélectionnées personnellement par Al-Isbahani.

Dernière mise à jour : 12 août 2016