Poser le fondement de la recherche sur la signification des transits

Description

Abu al-Rayhan al-Biruni (également connu sous le nom latin d'Alberonius, 973–1048 apr. J.-C., 362–440 après l'Hégire) fut un polymathe musulman du XIe siècle dont les travaux et les intérêts savants approfondirent les sciences physiques et naturelles, les mathématiques, l'astronomie, la géographie, l'histoire, la chronologie et la linguistique. Al-Biruni naquit à Kath, au Khwarezm, en actuel Ouzbékistan, et mourut à Ghazni, dans l'actuelle région centre-est de l'Afghanistan. Il est l'auteur de plus de 120 œuvres et considéré comme le fondateur de l'indologie pour sa description détaillée de l'Inde du XIe siècle. Le cratère Al-Biruni de la Lune a été baptisé ainsi en son hommage. Tamhīd al-mustaqarr li-taḥqīq maʻná al-mamarr (Poser le fondement de la recherche sur la signification des transits) est un traité sur les rayons lumineux et la longueur des ombres. C'est à Al-Biruni que l'on doit la découverte du principe que la lumière se propage plus vite que le son.

Date de création

Informations d'édition

Association de la presse, Haydarabad Al-Dakan

Langue

Titre dans la langue d'origine

رسالة تمهيد المستقر لتحقيق معنى الممر

Type d'élément

Description matérielle

107 pages

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 6 janvier 2017