Le livre des avares

Description

Abu Uthman Amr ibn Bahr al-Kinani (776–869 apr. J.-C. ; 163–255 après l'Hégire), surnommé Al-Jahiz en raison de ses yeux protubérants, fut une personnalité littéraire majeure du début de l'ère abbasside. Il naquit et mourut à Bassorah, en Irak. L'on disait que son grand-père avait été un esclave d'Afrique de l'Est. Al-Jahiz fut un écrivain prolifique qui produisit des ouvrages de grande importance sur des sujets allant de la théologie aux mœurs, en passant par la politique. Il est reconnu pour avoir profondément modelé les règles de la prose arabe. Al-bukhalaa (Le livre des avares) est considéré comme une encyclopédie scientifique, littéraire, sociale, historique et géographique, dans laquelle Al-Jahiz a conté des histoires sur des gens avares qu'il rencontrait. Cependant, il semble également que certains de ses personnages aient été imaginaires. Dans une vigoureuse prose comique, il a ridiculisé l'avidité de maîtres d'école, de chanteurs, de scribes et de mendiants. Adoptant une attitude impartiale, il a décrit ses personnages d'une façon réaliste, astucieuse et humoristique, les dépeignant comme bons mais naïfs.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Le Caire

Langue

Titre dans la langue d'origine

البخلاء

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

510 pages ; 24 centimètres

Notes

  • Inclut des références bibliographiques (pages 491 à 510) et des index.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 12 août 2016