Chapitre neuf du livre de médecine dédié à Mansur, accompagné des commentaires de Sillanus de Nigris

Description

Abu Bakr Muhammad Ibn Zakariya al-Razi (également connu sous le nom latin de Rhazès ou Rasis, 865–925 apr. J.-C.) était un polymathe, médecin et philosophe persan. Il naquit à Ravy, au sud de l'actuelle ville de Téhéran, en Iran. À l'âge de 30 ans, après des études de philosophie, il commença à étudier la médecine sous la supervision d'Abu Al-Hassan al-Tabari. Il dirigea un hôpital de Ravy pour présider ensuite l'hôpital de Bagdad. Al-Razi était célèbre dans les domaines de la médecine et de la chimie qu'il combinait afin de prescrire des médications contre de nombreuses affections. Auteur de 200 ouvrages et commentaires abordant divers domaines de connaissance, Al-Razi fut le premier à utiliser les sutures chirurgicales. Il écrivit un important traité concernant la variole et la rougeole. L'ouvrage d'Al-Razi Kitab al-Mansouri (Livre de médecine dédié à Mansur) est un bref manuel général de médecine divisé en dix chapitres qui fut traduit en latin et qui devint l'un des manuels médicaux médiévaux les plus lus en Europe. Le neuvième chapitre, sur la thérapeutique, a souvent été distribué sous le titre Liber nonus ad Almansorem (Chapitre neuf du livre de médecine dédié à Mansur). De nombreuses éditions de l'ouvrage furent imprimées en Europe durant la Renaissance, accompagnées de commentaires écrits par les médecins de l'époque. La présente édition datée de 1483 fut imprimée à Venise par Bernardus Stagninus (actif de 1483 à 1536 environ). Elle comprend les commentaires de Sillanus de Nigris et un essai de Petrus de Tussignano (Pietro da Tossignano), médecins éminents qui furent actifs aux alentours de 1400.

Dernière mise à jour : 4 janvier 2016