La haftarah

Description

Ce codex enluminé non daté, probablement du XVIIIe siècle, se compose d'une haftarah (également orthographiée haftara) de 263 feuilles de parchemin cousues ensemble dans une reliure en cuir. Dans la tradition juive, une haftarah est une lecture des Prophètes, qui a lieu lors du chabbat, des fêtes et des jours saints. Celle-ci contient les cinq livres de Moïse (ou Pentateuque), des parties des livres des Prophètes, des transcriptions des cinq livres relativement courts de la Bible hébraïque (Cantique des cantiques, Ruth, Lamentations, Ecclésiaste et Esther) qui forment un groupe appelé les Hamech Meguilote (cinq rouleaux), le livre des proverbes, ainsi que des prières pour tous les jours, les chabbats et les jours saints (conformément à la pratique liturgique ashkénaze). Le scribe, et probablement enlumineur, de ce manuscrit fut Abraham bar Chizkija ha Lévi. Le manuscrit appartint auparavant à Samuel Gráf de Csakatorn et à Anton Kohn de Zagreb, qui l'eut en sa possession vers 1858. Un troisième propriétaire fut Moïse Issachar, fils d'Isaac de Schleining. Il est aujourd'hui conservé dans les collections de la Bibliothèque nationale de Slovaquie.

Date de création

Date du sujet

Langue

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

263 feuillets : parchemin

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 11 août 2017