Le livre de médecine dédié à Mansur et autres traités médicaux

Description

Abu Bakr Muhammad Ibn Zakariya al-Razi (également connu sous le nom latin de Rhazès ou Rasis, 865–925 apr. J.-C.) était un polymathe, médecin et philosophe persan. Il naquit à Ravy, au sud de l'actuelle ville de Téhéran, en Iran. À l'âge de 30 ans, après des études de philosophie, il commença à étudier la médecine sous la supervision d'Abu Al-Hassan al-Tabari. Il dirigea un hôpital de Ravy pour présider ensuite l'hôpital de Bagdad. Al-Razi était célèbre dans les domaines de la médecine et de la chimie qu'il combinait afin de prescrire des médications contre de nombreuses affections. L'ouvrage d'Al-Razi Kitab al-Mansouri (Livre de médecine dédié à Mansur) est un bref manuel général de médecine divisé en dix chapitres, qu'il dédia en 903 au prince Samanide Abu Salih al-Mansur ibn Ishaq, gouverneur de Ravy. L'ouvrage fut traduit en latin sous le titre Liber ad Almansorem par Gerard de Sabloneta, un italien du XIIIe siècle spécialisé dans la traduction de textes médicaux arabes et à qui l'on attribue la traduction en latin du travail du grand érudit islamique ibn Sīnā, ou Avicenne (980–1037), demandée par l'empereur Frédéric II. La première édition imprimée en latin d'Al-Mansouri fut produite en Italie en 1481. La présente édition datée de 1500 et contenant la traduction d'Al-Mansouri ainsi que d'autres traités médicaux provenant de divers auteurs arabes, grecs et juifs, fut imprimée à Venise par Johannes Hamman.

Dernière mise à jour : 17 juin 2014