La lutte de Momotaro et Kaidōmaru

Description

Cette nishiki-e (estampe multicolore au bloc de bois) est l’œuvre d’Utagawa Kunisada Ier, aussi appelé Toyokuni III, entre autres, qui vécut entre 1786 et 1864 environ et fit partie des artistes majeurs de l’ukiyo-e (images du monde flottant). Il était connu pour ses estampes d’acteurs de Kabuki, de belles femmes et de sumo (lutte japonaise traditionnelle). Une illustration humoristique très appréciée au cours de la période Edo (1600–1867) consistait à représenter le sumo pratiqué par des participants inhabituels. Sur cette estampe, Kunisada montre la rencontre de deux robustes garçons des légendes populaires japonaises, Momotarō et Kintarō. Momotarō, né dans une pêche géante, a vaincu des ogres avec l’aide de ses fidèles compagnons : un chien, un singe et un faisan. Kintarō (qui s’appelle ici Kaidōmaru) a grandi sur une montagne avec des animaux en guise d’amis. Au cours de cet affrontement, le faisan de Momotarō tient lieu de gyōji (arbitre), tandis que l’ours de Kintarō joue le rôle du yobidashi (présentateur). De tels nishiki-e avaient pour fonction d’accroître la popularité du sumo. La Bibliothèque nationale de la Diète, laquelle abrite cette œuvre, possède plus de 100 estampes de sumo de Kunisada. D'après le nom et le sceau, cette œuvre peut être datée de 1843–1844.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Yamaguchiya Tobei, Edo

Langue

Titre dans la langue d'origine

相撲錦絵のうち桃太郎怪童丸

Type d'élément

Description matérielle

Ensemble de trois : impressions au bloc de bois, couleur ; 37 × 25,5 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 19 juin 2017