Danses folkloriques du Japon

Description

Cette peinture sur rouleau réalisée à la main comporte des illustrations de huit styles de danses folkloriques japonaises : Sumiyoshi Odori, une danse transmise au sanctuaire de Sumiyoshi à Osaka ; Oise Odori, une danse de la province d’Ise où le sanctuaire d’Ise est dédié à Amaterasu, la principale déesse du Shinto ; Kake Odori, au cours de laquelle un groupe de personnes se dirige en dansant vers les abords d’un village ou d’une ville pour exorciser ses esprits maléfiques ; Kokiriko Odori, au cours de laquelle des danseurs folkloriques font claquer des baguettes de bambou dans chaque main ; Komachi Odori, au cours de laquelle un groupe de jeunes femmes magnifiquement vêtues danse au son du tambour lors du Festival du tisserand ; Karako Odori, une danse d’enfants dans le style chinois ; Hōsai Odori, une danse de prières chantées créée par le moine fou Hôsai, et Sashimono Odori, une danse utilisant des drapeaux de guerre imitant ceux utilisés sur les champs de bataille. Toutes les illustrations sont peintes dans un style antérieur à l’ukiyo-e (principalement réalisé à partir de la seconde moitié du XVIIe siècle) et le rouleau comporte de brèves descriptions humoristiques en vers dans la partie supérieure. Le rouleau a été dessiné dans le style d’un peintre populaire dont on ignore le nom et constitue un témoignage historique des danses folkloriques exécutées vraisemblablement au début du XVIIe siècle.

Dernière mise à jour : 7 novembre 2011