Le poème du Cid

Description

Il s'agit ici de la seule copie manuscrite ayant survécu du Poema del Cid (Le poème du Cid), la pièce maîtresse de la littérature épique médiévale castillane et le premier poème épique espagnol ayant survécu dans sa totalité. Le poème conte l'histoire du noble castillan Rodrigo Diaz de Vivar, qui vécut pendant la seconde moitié du XIe siècle. Le Cid (qui signifie seigneur) se bat contre les Maures dans son effort pour récupérer son honneur après avoir été injustement accusé de voler de l'argent du roi. Le poème, dans sa forme écrite, paraît s'être fondé sur une série de versions orales précédentes, lesquelles ont probablement été diffusées peu après la mort du Cid. L'auteur et la date de la composition sont cependant encore l'objet de débats. Les érudits ont présenté de nombreuses hypothèses sur les origines de l'œuvre. Ce manuscrit, connu sous le titre de Codex de Per Abat, fut copié au XIVe siècle depuis un texte antérieur daté de 1207 et signé par Per Abat (abbé Pierre). Plusieurs pages du manuscrit sont manquantes et le texte contient des corrections et annotations faites par plusieurs personnes à des moments différents. La seule ornementation du manuscrit consiste en une lettre majuscule rehaussée et deux têtes féminines au recto de la page 31 qui pourraient représenter les filles du Cid. Celles-ci jouèrent un rôle important dans l'histoire. De nombreux passages du manuscrit ont été noircis par des produits chimiques utilisés à la fin du XIXe siècle avec l'intention de raviver les encres et de rendre le manuscrit plus facile à lire. La copie fut donnée à la Bibliothèque nationale d'Espagne en 1960 par la Fondation Juan March qui l'acheta à la famille du médiévaliste espagnol Ramón Menéndez Pidal.

Date de création

Date du sujet

Langue

Titre dans la langue d'origine

Poema del Cid

Type d'élément

Description matérielle

74 feuilles, 20 x 16 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 26 avril 2017