Sahara et Soudan : résultats de six ans de voyage en Afrique

Description

Sahǎrâ und Sûdân (Sahara et Soudan) est un récit détaillé du périple transsaharien de l’explorateur allemand Gustav Nachtigal (1834–1885), qu’il accomplit de 1869 à 1875. Fils d’un pasteur luthérien originaire d’Eichstedt, en Saxe-Anhalt, Nachtigal suivit des études de médecine et exerça le métier de chirurgien dans l’armée durant plusieurs années à Cologne. Après avoir souffert d’une maladie pulmonaire grave, il s’installa en octobre 1862 à Bône (aujourd’hui Annaba), en Algérie, dans l’espoir de recouvrer la santé dans un climat chaud et sec. L’année suivante, il déménagea à Tunis où il vécut pendant plusieurs années, pratiquant la médecine et apprenant la langue arabe. Il s’apprêtait à retourner en Allemagne lorsque l’explorateur allemand Gerhard Rohlfs lui demanda d’entreprendre une mission au royaume de Bornou, dans le nord de l’actuel Nigéria, pour le compte du roi Guillaume Ier de Prusse. Ce dernier le chargea de remercier le sultan de Bornou pour sa bienveillance envers l’explorateur allemand Heinrich Barth (1821–1865). Nachtigal accepta cette mission et, en février 1869, il entama sa traversée du Sahara accompagné de six hommes et huit chameaux. Le volume 1 de Sahǎrâ und Sûdân, publié en 1879, raconte la première partie du voyage, de Tripoli (Libye actuelle), via le Fezzan (dans le sud-ouest de la Libye) et la région du Tibesti (couvrant certaines parties de la Libye, du Tchad et du Niger actuels) jusqu’au Bornou, où il remit au sultan les cadeaux du roi de Prusse. Le volume 2, publié en 1881, retrace la deuxième partie du voyage, de Bornou au sultanat de Baguirmi, dans l’actuel Tchad, jusqu’à Tombouctou (Mali actuel). Le volume 3, publié en 1889, quatre ans après la mort de Nachtigal, aborde la dernière partie de l’expédition, du Ouaddaï (maintenant dans l’est du Tchad), via le Darfour (Soudan actuel) et sur le Nil pour arriver à Khartoum. En tout, Nachtigal parcourut près de 10 000 kilomètres, découvrant des régions d’Afrique alors inconnues des explorateurs européens, dont il était considéré comme l’un des plus grands, avec son compatriote Barth, reconnu pour son érudition, ses observations méticuleuses et ses efforts pour comprendre les peuples rencontrés durant son voyage. Sahǎrâ und Sûdân demeure une source historique importante sur les vastes régions visitées par Nachtigal au cours de son expédition.

Informations d'édition

Weidmann, Berlin

Langue

Titre dans la langue d'origine

Sahărâ und Sûdân : Ergebnisse sechsjähriger reisen in Afrika

Type d'élément

Description matérielle

3 volumes : illustrations, planches, cartes ; 24 centimètres

Ressources externes

Références

  1. Daniel B. Baker, editor, "Gustav Nachtigal," in Explorers and Discoverers of the World (Detroit: Gale Research, 1993).
  2. Claus Priesner, “Nachtigal, Gustav,” Neue Deutsche Biographie (Berlin: Duncker & Humblot, 1952–2008).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 19 octobre 2015