Amérique centrale. Description des États du Guatemala, du Honduras, du Salvador, du Nicaragua et du Costa Rica

Description

John Baily, un Anglais qui vécut de nombreuses années en Amérique centrale, fut employé en 1837–1838 par le gouvernement du Nicaragua afin de réaliser l'étude topographique du tracé d'un canal éventuel reliant la mer des Caraïbes et l'océan Pacifique. En 1850, Baily publia ce livre et une carte indépendante de l'Amérique centrale montrant les quatre tracés proposés pour le canal sur l'isthme. Amérique centrale commence par un chapitre d'introduction sur la géographie, l'histoire et l'économie de la région dans son ensemble, suivi de chapitres individuels consacrés au Guatemala, au Salvador, au Honduras, au territoire Mosquito (aujourd'hui au Nicaragua et en Honduras), au Nicaragua et au Costa Rica. Chaque chapitre décrit les caractéristiques physiques et les frontières, et fournit des informations sur les habitants, les produits et d'autres spécificités. Le chapitre sur le Nicaragua est de loin le plus long, et il aborde en détail le tracé proposé d'un canal interocéanique traversant le pays. Comme le sous-titre l'indique, Baily était convaincu du « remarquable potentiel de colonisation » des pays d'Amérique centrale. Le livre conclut avec une partie sur l'immigration. Baily compare les conditions agricoles en Amérique centrale à celles du sud du Texas, et il affirme que les fermiers européens installés dans la région, s'ils travaillaient dur, deviendraient prospères et « prépareraient un héritage considérable pour leur postérité ».

Dernière mise à jour : 17 août 2016