Recueil de traitements pour enfants en bas âge

Description

Quan ying yao lan (Recueil de traitements pour enfants en bas âge), en deux juan et deux volumes, fut écrit par Min Daoyang et réimprimé au cours de la sixième année du règne de Longqing (1572) de la dynastie Ming, avec une préface de Zheng Maokan, un post-scriptum de Gong Bangheng et une inscription de Deng Huaxi. Il s'agit du seul exemplaire encore existant de cette édition. Selon la préface d'une édition Qing ultérieure, le livre faisait initialement partie de la collection d'un prince féodal. Il comporte des impressions de sceaux de deux pharmacies, appelées Mingshan Tang et Anle Tang. L'ouvrage est en fait une compilation de plusieurs sources de différentes écoles, associant à la fois des considérations médicales et du charlatanisme. Selon la préface de Zheng Maokan, Min Daoyang était influencé par les enseignements confucéens, écrivait de la poésie et était qualifié en médecine chinoise. En plus d'écrire de nombreux livres, il s'employait à collectionner des ordonnances pour enfants en bas âge. Un jour, en 1572, il fut invité à s'occuper d'un patient nommé Guo, un censeur, et fit l'acquisition à cette occasion d'un livre de prescriptions provenant de la chambre de malade de Guo. Après avoir examiné le manuscrit, procédé à des ajouts et créé de nouvelles classifications, Min Daoyang emmena le manuscrit à Nanjing durant l'hiver de la même année, où grâce à l'aide financière généreuse d'un autre censeur, il le fit imprimer. Depuis les dynasties Tang et Song, les médecins chinois considéraient généralement comme difficile la formulation d'un diagnostic pour les enfants en bas âge. Écrivant dans ce contexte, Min Daoyang insista sur le fait que la clé pour diagnostiquer un enfant en bas âge était d'examiner l'apparence du patient, en particulier l'expression du visage. Pour rendre le livre plus facile à lire, Min écrivit plusieurs instructions en vers et ajouta des illustrations pour faciliter l'apprentissage et la mémorisation. L'une de ses préoccupations était les causes, le diagnostic et le traitement de la variole, une maladie souvent dangereuse chez les enfants en bas âge. Il suivait les principes d'un médecin de l'époque Ming, Wei Zhi, pour les traitements, indiquait ses préférences parmi plusieurs théories et fournissait de nombreuses formules de médicaments différentes.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Nanjing, province du Jiangsu

Langue

Titre dans la langue d'origine

全嬰要覽

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

2 juan en 2 volumes

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 24 mai 2017