L'histoire du manteau brodé, accompagnée de commentaires de Chen Meigong

Description

Xiu ru ji (L'histoire du manteau brodé) de Xue Jingun, un auteur de la dynastie Ming, est considérée comme la version la plus complète du conte des amants Li Yaxian et Zheng Yuanhe. Le conte trouve ses origines dans les légendes populaires, dont Bai Xingjian (776–826), un auteur Tang, s'inspira pour sa brève histoire Li Wa zhuan (La vie de Li Wa). L'œuvre de Bai Xingjiang servit de modèle aux écrivains des générations suivantes qui racontèrent la même histoire. La version de Xue Jingun comporte 41 scènes et commence par le voyage de Zheng Yuanhe vers la capitale pour passer l'examen civil impérial. Il rencontre la célèbre courtisane Li Yaxian et ils tombent amoureux l'un de l'autre. Lorsqu'il a dépensé tout son argent, il est expulsé de la maison close par la tenancière. Sans ressources et à la rue, il gagne sa vie en chantant des chansons funéraires. Son père se rend dans la capitale, le trouve et le bat. Zheng réussit à se rendre devant la maison de Li Yaxian, où celle-ci le couvre d'un manteau brodé et se perce les yeux avec des aiguilles, l'implorant par cette action de reprendre ses études. Zheng s'y emploie, finit par passer l'examen civil et réussit à obtenir la meilleure note de tous les candidats. Touché par la pureté de Li, le père de Zheng leur permettra finalement de se marier. Li Yaxian devient alors une femme de haut rang. L'inscription au début de l'ouvrage indique au lecteur qu'il fut révisé par Chen Jiru (de son prénom social Meigong, 1558–1639), peintre, calligraphe et écrivain ; édité par Xiao Mingsheng (1575–1644), propriétaire d'une célèbre librairie à Jianyang, dans la province de Fujian, au cours de la fin de la dynastie Ming ; lu par Yu Wenxi ; et imprimé par Xiao Tenghong, l'oncle de Xiao Mingsheng. Yu Wenxi a également écrit la préface. Un commentaire apparaît à la fin de chaque scène, et chaque juan se termine par une analyse critique de Chen Meigong. Les illustrations sont des doubles pages. Elles furent gravées par Liu Suming et peintes par Cai Ruzuo, deux célèbres peintres et graveurs de talent qui collaboraient souvent pour illustrer des pièces. Certaines des scènes les plus dramatiques de l'histoire, comme celle où Li Yaxian protège son amant du froid avec un manteau brodé et celle où elle se perce les yeux pour le convaincre, sont représentées afin de souligner la détermination et les sentiments de Li Yaxian.

Dernière mise à jour : 25 juin 2015