À propos « Du ciel » d'Aristote

Description

En collaboration avec l'intellectuel chinois Li Zhizao (1565–1630), le missionnaire portugais Fu Fanji (Francisco Furtado, 1587–1653) a traduit deux ouvrages occidentaux en chinois. Il s'agissait de Huan you quan (Au ciel et sur la terre), une traduction comportant de savants commentaires de l'ouvrage d'Aristote De Coelo et Mundo, et de Ming li tan (Investigations sur les principes des noms), une traduction libre et partielle de la logique aristotélicienne. Traitant plus de cosmologie que de religion, le premier livre faisait initialement partie du Commentarii Collegii Conimbrincensis Societatis Iesu, in quator libros De Coelo … Aristotelis Stagiritae en huit volumes, préparé et publié en 1592 par les jésuites au collège de Coimbra, au Portugal, avec Pedro de Fonseca comme éditeur en chef. Furtado effectua la traduction du latin au chinois, qui fut ensuite révisée par Li Zhizao. Une inscription de Li Zhizao à la fin de chaque juan indique que le texte fut traduit par le missionnaire portugais Furtado et perfectionné par ses soins, dans son jardin de Cunyuan près du lac de l'Ouest. Après avoir achevé la traduction, Furtado maîtrisait si bien le chinois que « peu à peu, il pouvait dire ce qu'il voulait dire ». La collaboration entre Furtado et Li Zhizao continua ensuite pour Ming li tan. Qian qing tang shu mu (Bibliographie de Qian qing tang), le catalogue d'une vaste collection d'œuvres de la dynastie Ming ainsi que des bibliographies ultérieures attribuent à tort cet ouvrage à Fu Zhaoji et le qualifie de taoïste. Cet exemplaire comporte six juan, pour un total de 375 feuilles. Une préface de Li Zhizao précède le texte principal. L'inscription à la fin de la table des matières indique qu'il fut imprimé par Li à ses frais et qu'il était propriétaire des blocs d'impression. Le premier juan est une présentation générale en cinq paragraphes ; les juan 2 à 6 contiennent 15 essais et un appendice. À la fin de l'ouvrage, Li mentionne également les noms des relecteurs et des correcteurs, dont Li Ningshi (Pedro Ribeiro, 1572–1640), Zeng Dezhao (Alvaro Semedo, 1585–1658), Fei Lede (Rodrigue de Figuerdo, 1594–1642) et Yang Manuo (Emmanuel Diaz, 1574–1659). Il indique également la date d'achèvement de la traduction (1625) et celle de l'impression (1628). L'impression est extrêmement soignée et il est surprenant qu'aucune réimpression n'ait jamais été publiée. Cet exemplaire est l'une des premières impressions. Le sixième juan et la table des matières sont des transcriptions écrites à la main.

Dernière mise à jour : 21 juin 2012