Traité sur les faucons

Description

Jin cheng ying lun (Traité sur les faucons) est l'œuvre de Li Leisi (Ludovico Buglio, 1606-1682), mathématicien, théologien et missionnaire jésuite italien en Chine. Il fut le premier à prêcher dans les provinces du Sichuan (où il fut le premier missionnaire chrétien), ainsi que dans celles du Fujian et du Jiangxi. Il fut fait prisonnier par Zhang Xianzhong, le chef d'une bande de flibustiers, et amené à Pékin en 1648 par Haoge, un membre de la famille impériale, après la mort de Zhang Xianzhong. Libéré et autorisé à reprendre son sacerdoce, Buglio construisit une église appelée Dongtang (l'église de l'est). Il collabora avec le jésuite flamand Huairen Nan (Ferdinand Verbiest, 1623-1688) à la réforme du calendrier chinois. Buglio a traduit plus de 80 volumes en chinois, principalement des œuvres sur la théologie, les langues, l'astronomie et les mathématiques. Parmi ses traductions figurent deux brochures qui furent les premiers écrits présentant la biologie occidentale en Chine : Shi zi shuo (Sur les lions) et cet ouvrage sur les faucons. Lorsqu'un diplomate portugais cherchant à améliorer les relations commerciales avec la Chine fit don à l'empereur Kangxi (1654-1722) d'un lion, un animal qui n'est pas originaire de Chine, Buglio réalisa sa brochure sur les lions qui fut publiée à Pékin. L'empereur se montra très satisfait par l'ouvrage. Les Mandchous aimaient élever des faucons pour la chasse et l'empereur désirait savoir comment les faucons étaient élevés en Occident. Sur ordre impérial, Buglio compila cette brochure sur les faucons, décrivant en détail diverses espèces de faucons, aussi bien étrangères que locales, leur apparence, leur tempérament, leur alimentation et les méthodes d'élevage et de dressage. La fin du livre contenait un chapitre spécial sur les éperviers. L'ouvrage complet comprend 55 chapitres. Il faisait partie du douzième volume du Gu jin tu shu ji cheng (Recueil de livres anciens et actuels) sous son titre original, dans la section sur les faucons, dans la catégorie des sciences naturelles. Cette édition datant de l'époque Qianlong (1736-1820) est incomplète, avec seulement 33 feuilles, dont les feuilles 1 à 29 sur les faucons et le premier chapitre sur les éperviers. Ce dernier traite de la manière de dresser les éperviers pour attraper des oiseaux. Buglio mourut à Pékin le 7 Octobre 1682 et reçut des funérailles nationales. Ses brochures sur les lions et les faucons ne furent pas écrites par lui ; toutes deux étaient des traductions de travaux d'un naturaliste italien du XVIe siècle, Ulisse Aldrovandi (1522–1605).

Date de création

Date du sujet

Langue

Titre dans la langue d'origine

進呈鷹論

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

1 juan en 1 volume

Notes

  • Exemplaire manuscrit incomplet

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 24 mai 2017