Grammaire syriaque

Description

Cet ouvrage est une grammaire de syriaque écrite en garshuni (langue arabe avec des caractères syriaques). Les mots et expressions syriaques sont partiellement vocalisés, et les titres de section sont écrits à la fois en syriaque et en arabe. Le colophon indique que l'ouvrage est une musawwada (version préliminaire) et le texte présente d'ailleurs de nombreuses corrections et annotations. Il mentionne également que cet exemplaire fut terminé le 18e jour du mois d'Ab, c'est-à-dire en août 1867. Il fut d'abord réalisé au monastère des saints Cyprien et Justine de Dayr Kfifane au Liban, puis il devint la propriété du monastère Saint-Antoine de Qozhaya, au nord du Liban. Le syriaque est un dialecte d'araméen oriental, parlé par les chrétiens dans les régions situées entre l'Empire romain et la mer d'Arabie du Ier au XIIe  siècle. Le garshuni est apparu lorsque l'arabe est devenu la langue dominante parlée dans les régions du Croissant fertile avant le développement d'une forme écrite de la langue arabe. Il est encore utilisé aujourd'hui dans certaines congrégations chrétiennes syriaques.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Monastère des saints Cyprien et Justine

Titre dans la langue d'origine

ܓܪܡܛܝܩ

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

119 pages ; 23 x 17,5 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 13 février 2015