Exercices de « mufradat »

Description

Ce fragment de calligraphie constitue une page tapis enluminée combinant des mufradat (exercices alphabétiques) sur trois lignes horizontales et des extraits de poésie persane écrits en diagonale entre les angles triangulaires colorés (appelés « onglets »). Il s'agit du premier de deux fragments du même album fragmentaire détenu dans les collections de la Bibliothèque du Congrès. Les albums d'exercices de mufradat comprennent en séquence les al-huruf al-mufradah ou, dans la tradition ottomane, les huruf-i muqatta'a (lettres individuelles) de l'alphabet arabe, suivies par les lettres dans leur forme composée, appelées dans la tradition turque murekkebe (littéralement « paires »). Les livres d'exercices apparurent au moins au XVIIe siècle dans les territoires ottomans et persans. Ils étaient utilisés comme livres de modèles de calligraphie pour initier les étudiants à la pratique de la husn al-khatt (belle écriture) et assurer la transmission du savoir calligraphique au fil des siècles. Ce fragment inclut des combinaisons de lettres doubles, avec le h, le s guttural et les lettres sh, ainsi que les lettres suivantes de l'alphabet organisées en trois registres horizontaux. Des vers en persan de divers auteurs apparaissent sous chaque bande horizontale de lettres composites. Un d'entre eux est identifié avec l'épithète Sa'd al-Haqq wa-al-Din, synonyme probable du grand poète persan Saadi (mort en 1292). La dernière bande horizontale, ornée de motifs sur fond bleu foncé et de deux médaillons dorés festonnés, est composée de deux panneaux rectangulaires qui furent découpés dans un ouvrage distinct, puis collés sur la feuille. Cette méthode révèle comment des morceaux de différentes sources étaient repris et « recyclés » dans d'autres ouvrages, à l'instar de cet exercice de lettres poétiques. Le nombre 13 visible dans la marge de droite indique que la feuille fut vraisemblablement l'une des nombreuses pages d'un album aujourd'hui dispersé.

Dernière mise à jour : 30 septembre 2016