Vers par Sheikh Bahai

Description

Les vers de ce fragment de calligraphie furent composés par Sheikh Bahai, poète mystique persan du XIe siècle. Le poème décrit les nombreuses façons d'exprimer son amour à Dieu : « Ô la flèche de Ta peine (est) la cible du cœur de ceux qui T'aiment / Tu nous éblouis, bien qu'absent du temps et de l'espace / Parfois je me retire dans mon monastère, d'autres fois dans une mosquée / Cela signifie que je suis à Ta recherche, de demeure en demeure / Chacun parle de son amour pour Toi dans sa (propre) langue / Celui qui T'aime par le chant de plainte et le ménestrel par (sa) mélodie ». Les vers sont écrits en oblique avec des caractères nastaliq noirs sur du papier de couleur crème décoré de motifs de fleurs et de feuilles raffinés dorés. Les espaces, ou triangles (onglets), formés par l'intersection des lignes diagonales de part et d'autre du texte et le cadre rectangulaire sont enluminés. Le panneau de texte central est encadré de plusieurs bordures. La plus éloignée contient des vers en persan, chacun découpé et collé dans des cases rectangulaires. L'ensemble de la composition occupe une feuille de papier beige, décorée de fleurs dorées et renforcée par un carton au dos. La composition n'est ni signée ni datée. Toutefois, l'écriture et le style des décorations sont typiques des calligraphies produites durant la période safavide (XVIe siècle) en Perse.

Dernière mise à jour : 30 septembre 2016