« Bayts » (vers) poétiques

Description

Ce fragment de calligraphie est sans équivalent dans les collections de la Bibliothèque du Congrès, car il n'utilise pas d'encre. À la place, le texte est inscrit dans un style appelé khatt-i nakhani (calligraphie par gaufrage à l'ongle), où les impressions topographiques sont créées sur une feuille de papier monochrome (généralement blanche) à l'aide de l'ongle ou d'un stylet métallique. Malgré nos connaissances limitées sur cette pratique de la calligraphie sans encre, un certain nombre de spécimens signés et datés présents dans des collections internationales (par exemple, à la New York Public Library, au musée historique de Berne, en Suisse, et au palais du Golestân à Téhéran) démontrent que le style khatt-i nakhani prospéra au cours du XIXe siècle en Perse (Iran). Au moins trois albums furent créés par le calligraphe ʻAli Akbar Darvish entre 1849 et 1851 pour le souverain kadjar Nasir al-Din Shah (règne : 1848−1896), alors que Fakhr-i Jahan, fille du souverain Fath ʻAli Shah Qajar (règne : 1797−1834), maîtrisait cette technique, ayant elle-même créé un album de dix peintures et calligraphies par « gaufrage à l'ongle ». Probablement du fait de l'essor de la lithographie et de l'imprimerie, cette pratique kadjar met de côté les outils traditionnels que sont la plume de roseau et l'encre au profit d'une approche plus abstraite et expérimentale de la calligraphie. Cet exemple particulier du style khatt-i nakhani appliqué à l'écriture nastaliq comporte un bayt (vers) de poésie sur les deuxième et quatrième lignes, associé à deux tak bayts (vers uniques) sur les première et troisième lignes. Bien que difficiles à déchiffrer, les vers décrivent un vagabondage humain. Les deuxième et quatrième lignes indiquent : « (Parce que) un ami a placé une corde autour de mon cou, / Il m'entraîne où bon lui semble ». Les première et troisième lignes indiquent : « Je ne peux choisir mes voyages : / Il transforme parfois mon foyer en Kaaba, et parfois en monastère ».

Dernière mise à jour : 30 septembre 2016