Panégyrique d'un souverain

Description

Sur le fragment de calligraphie présenté ici, un naʼt (panégyrique) perse d'un roi compare celui-ci à sayah (l'ombre) de Dieu sur la terre. Les vers indiquent : « Ô Dieu, Tu as baissé vers nous Ton regard de miséricorde / Car Tu as étendu cette ombre au peuple / Comme un esclave, je réclame Ta bonté / Ô Dieu, Toi qui es l'Ombre Éternelle ». Les vers sont exécutés à l'encre noire en écriture nastaliq et sont encadrés par des bandes de nuage sur un feuillet beige sur fond or. L'angle supérieur droit contient une invocation à huwa al-hadi (Dieu le guide), rédigée dans une écriture appelée khatt al-taj (littéralement, écriture de la couronne), dans laquelle les lettres forment des entrelacs évoquant des couronnes décoratives. Khatt al-taj est une invention calligraphique assez tardive, généralement visible sur des spécimens exécutés au cours du XIXe et du XXe siècle. L'angle inférieur gauche du panneau de texte contient la signature du calligraphe avec l'inscription : fidavi dargah Muhammad Husayn tab' namud (esclave dévoué à [ta] présence [ou cour], Muhammad Husayn l'a signé [réalisé]). Bien que méconnu, Muhammad Husayn semble avoir été une calligraphe actif en Iran ou en Inde au tournant du XXe siècle.

Dernière mise à jour : 30 septembre 2016