Exercices de lettres

Description

Ce feuillet d'exercice de calligraphie comprend un petit nombre de mots et de lettres en diagonale inscrits en écriture cursive persane nastaliq commune. Les lettres sont utilisées en combinaisons, créant parfois des associations fantaisistes ou de véritables mots, et tournées vers le haut et le bas du feuillet. Le texte est exécuté à l'encre brune sur un fond de couleur crème. Il est encadré d'une bordure bleue et collé sur un feuillet décoré de motifs de vignes et de fleurs entrelacées. Ces feuilles appelées siyah mashq (littéralement, pratique noire) en persan étaient entièrement couvertes d'écriture dans le but de s'exercer à la calligraphie tout en épargnant le papier. Comme genre établi, les feuillets d'exercice suivaient certaines règles formelles de composition, en grande partie guidées par le rythme et la répétition. Avec le temps, ils devinrent des objets de collection et, en conséquence, étaient signés et datés. Beaucoup de fragments, tels que celui-ci, recevaient une variété de bordures décoratives et étaient collés sur des feuilles ornées de plantes ou de fleurs peintes en or. Le siyah mashq présenté ici porte dans l'angle la signature de Mir ‘Imad al-Hasani (mort en 1615), maître persan reconnu de l'écriture nastaliq. Il signa de son nom « Imad » quatre fois, imitant de façon ludique la nature répétitive du feuillet d'exercice. À l'instar de ce fragment, un certain nombre de feuillets siyah mashq exécutés au tournant du XVIIe siècle par ‘Imad al-Hasani furent préservés et enluminés par Muhammad Hadi vers 1747−1759. Ce siyah mashq montre ainsi comment un maître de la calligraphie exerçait son art durant la période safavide en Perse (Iran). D'autres feuillets siyah mashq sont conservés à la Bibliothèque du Congrès.

Dernière mise à jour : 30 septembre 2016