Vers d'Ḥāfiẓ

Description

Ce fragment de calligraphie inclut un ruba'i (quatrain en pentamètre iambique) composé par le célèbre poète persan Ḥāfiẓ (mort en 1388−1389, 791 après l'Hégire). Les vers utilisent des termes 'irfani (mystiques) pour exhorter à l'excuse des fautes des bien-aimés : « Si du bout de votre chevelure parfumée, une faute est commise, commise / Et si contre nous, par leur tache foncée, un acte de tyrannie est commis, commis / S'il n'existe aucune secte (mystique) pour l'indignation de la mémoire, apportez le vin / Chaque défaut que vous voyez comme pureté est transmis, transmis ». Le texte est rédigé en caractères nasta'liq noirs, écriture typique des ouvrages de calligraphie produits en Inde au XIXe 
siècle. S'appuyant sur le potentiel créatif de l'écriture, le calligraphe a superposé certaines lettres dans chaque ligne, formant ainsi trois colonnes de lettres les unes au-dessus des autres, de façon répétitive sur les quatre lignes de texte. Cette technique confère un effet visuel équilibré et artistique. Bien que ce fragment de calligraphie ne soit pas signé, une note ultérieure au verso attribue l'ouvrage à un certain Hafiz Ibrahim. Si cette attribution est acceptée, on peut présumer qu'Hafiz Ibrahim fut vraisemblablement un calligraphe en écriture nasta'liq, actif en Inde au XIXe 
siècle.

Dernière mise à jour : 31 juillet 2014