Versets coraniques

Description

Ce fragment de calligraphie inclut les versets 20 et 21 du 46e chapitre du Coran, intitulé al-Ahqaf (Les étendues de sable sinueuses). Le texte continue au verso du feuillet avec les versets 21 à 24. La sourate al-Ahqaf est le septième et dernier chapitre d'une série de sourates commençant par les mystérieuses lettres abrégées ha−mim (h−m). Elle aborde la Création, sa finalité et sa justification. Ceux qui ne croient pas en Dieu et en Sa Création connaîtront la tourmente le jour du Jugement dernier. Le titre de cette sourate vient des longues lignes sinueuses des dunes de sable caractéristiques du pays du peuple 'Ad, près de l'Hadramaout, dans le sud du Yémen. Le verset 20 proclame : « Le jour viendra où ceux qui ont mécru seront présentés au feu de l'enfer, / On leur dira : " Vous avez gâché les bonnes chances / Qui vous ont été données durant votre vie terrestre, / Et vous vous en êtes réjouis. / En conséquence, aujourd'hui vous encourez un châtiment humiliant " ». Le verset 21 met en garde : « Rappelle-toi que le frère des 'Ad / Avertit son peuple aux dunes. / De nombreux avertissements ont également été délivrés avant lui et après lui. / Vous n'adorerez que Dieu. / Je crains pour vous le châtiment d'un grand jour ». Le texte au recto fut rédigé sur le côté chair du parchemin, expliquant l'atténuation considérable de l'encre brune. Ce Coran, comptant sept lignes par page, fut rédigé en caractères coufiques, écriture typique des IXe et Xe siècles. Cette écriture se caractérise par l'extension verticale des barres horizontales des lettres. La vocalisation est indiquée par des points rouges, mais le texte ne contient aucun signe diacritique ou marqueur de verset.

Dernière mise à jour : 6 avril 2015