Versets coraniques

Description

Ce fragment de calligraphie inclut les versets 17 à 22 du 18e chapitre du Coran, intitulé al-Kahf (La caverne). Le texte continue au verso du fragment avec les versets 22 à 31. La sourate al-Kahf raconte l'histoire des Compagnons de la caverne, également appelés les Dormants d'Éphèse. Ces martyrs chrétiens furent emmurés dans une caverne près d'Éphèse durant les persécutions de Dèce en l'an 250 environ. Ils sortirent de leur sommeil au Ve siècle, pendant le règne de Théodose II, lorsque la chrétienté était fermement établie. Selon la légende, ils se rendormirent et ne se réveillèrent que le jour du Jugement dernier. Cette sourate utilise la parabole des Compagnons de la caverne pour mettre en évidence nos notions trompeuses du temps et pour démontrer que la foi l'emporte toujours sur l'incrédulité. Ce texte est rédigé en écriture coufique (Nouveau style I), qui est typique des corans produits au format vertical aux XIe et XIIe siècles. La forme simple des caractères était populaire et souvent utilisée. Le texte principal, les points diacritiques et les traits sont exécutés à l'encre noire, tandis que les marques de vocalisation sont indiquées en rouge. Les marques orthoépiques (de prononciation), telles que le doublement d'une tashdid (voyelle) et le sukun (silence), furent ajoutées à l'encre verte. Il manque de nombreux marqueurs de verset. Les quelques marqueurs visibles sont formés de trois lignes obliques parallèles noires. Dans la marge de gauche, le médaillon décoratif jaune et rouge sert à indiquer un 10e verset. La partie inférieure du feuillet fut perdue du fait de dommages, et des mots sur la première ligne du texte semblent avoir été réécrits.

Dernière mise à jour : 6 avril 2015