Versets coraniques

Description

Les fragments présentés ici font partie d'une série de feuillets découpés dans un même manuscrit, appartenant aujourd'hui à la Bibliothèque du Congrès. Les deux premiers contiennent des versets des chapitres 78 et 79 du Coran. Les versets 18 à 26 du 79e chapitre, intitulé al-Nazi'at, apparaissent au recto du premier fragment. Au verso, l'on peut lire les versets 27 à 34 de la sourate al-Nazi'at. Cette sourate de la période de La Mecque compte 46 versets sur le jour du Jugement dernier et la toute-puissance de Dieu. Les versets 18 à 26 contiennent la parabole de Moïse et de Pharaon. Le second fragment inclut les versets 18 à 24 du 78e chapitre, al-Naba' (La grande nouvelle). Le texte continue au verso du fragment avec les versets 27 à 35. Les 40 versets de la sourate al-Naba', qui date de la période de La Mecque, portent sur la miséricorde de Dieu et le jour du Jugement dernier. Le troisième fragment comporte au recto les versets 80 à 86 du second chapitre, intitulé al-Baqarah (La vache). Le texte continue au verso du fragment avec les versets 87 à 96. Comptant au total 286 versets, la sourate al-Baqarah est le chapitre le plus long du Coran. Ces versets particuliers abordent les Banu Isra'il (Israélites), leur alliance avec Dieu et la façon dont les principes étaient suivis. Le texte au verso continue avec les versets immédiatement précédents (au recto), et traite de Moïse et de Jésus, et de leur lutte contre les personnes indisciplinées. Ces fragments sont écrits en caractères thoulouth dorés aux contours à l'encre noire. Le texte est totalement vocalisé en doré, avec des sukuns (marques de silence) en bleu, probablement ajoutées à une date ultérieure. Les marqueurs d'ayah (verset) sont formés de rosettes dorées à huit pétales, dont les cercles au centre sont exécutés à l'encre dorée ou bleue. Sur le premier fragment, le marqueur d'ayah au milieu de la seconde ligne entre les versets 20 et 21 se démarque visuellement de par sa forme, qui diffère des autres. Utilisé pour signaler un 10e verset, il est composé d'un disque doré plat avec un pourtour en pointillés bleus. Dans la marge gauche, un médaillon doré indique l'ashrun (20e) juz' (partie) du Coran. L'écriture (thoulouth) dorée avec des contours noirs, la disposition du texte (cinq lignes par page), les marqueurs de verset et les médaillons dans les marges rappellent tous un coran réalisé dans la région de Djézireh (nord de la Mésopotamie) au XIIIe siècle, qui fait aujourd'hui partie de la collection Khalili, conservée à Londres.

Dernière mise à jour : 6 avril 2015