Le son de la folie

Description

Sur ce fragment de calligraphie, quatre vers de poésie en persan décrivent les simples signe et son de la folie (ici, les chaînes). Les vers indiquent : « Moi et mes chaînes / Marchions et nous plaignions ensemble / (C'est cela qui) sépare la folie / du bonheur et de la sagesse ». Le texte est rédigé en écriture nasta'liq à l'encre blanche sur un fond rouge. Les lignes du texte sont séparées par des bandes vertes ou bleues décorées de motifs de vignes et à fleurs peints d'or. L'angle inférieur droit contient la signature du calligraphe : katabahu al-'abd ahqar al-anam (écrit par le serviteur, le plus humble des mortels), Munshi Ram. Ce calligraphe identifié comme Munshi Ram (1737−1790), auteur spécialisé en arabe et en persan, fut actif à Rādhānagar, dans l'ouest du Bengale, en Inde. Une autre œuvre signée par Munshi Ram est conservée dans les collections de la Bibliothèque du Congrès. Comme en témoignent ces deux ouvrages, ce calligraphe préférait composer des vers en écriture nasta'liq, à l'encre blanche sur des fonds rouges.

Dernière mise à jour : 11 mai 2015