Appels à 'Ali

Description

Sur ce fragment de calligraphie, deux bayts (vers) invoquent le gendre du prophète Mahomet, 'Ali, à l'aide de ses différents épithètes. Commençant par une invocation à ya 'Ali al-a'ala (à 'Ali, le plus grand), les vers indiquent ensuite : « Oh, lion de Dieu, chef d'Haydar, victoire ! / Oh, gardien suprême de la porte du château de Khaybar, victoire ! / Les portes de l'espoir se sont refermées devant moi. / Oh, détenteur de Zulfikar (l'épée) et maître de Qanbar (le serviteur), victoire ! ». 'Ali est appelé par ses nombreux noms, attributs et exploits historiques pour apporter l'espoir et la victoire. Les vers sont écrits en caractères nasta'liq noirs sur du papier bleu et blanc abri ou ebru (marbré). Le panneau de texte, encadré d'une bordure peu soignée avec des mouchetures or, est collé sur une feuille plus grande de papier brun avec un carton au dos. Dans l'angle inférieur gauche du panneau de texte, le calligraphe, Hafiz Muhammad Sa'd al-Din, indique qu'il est l'auteur de ce mashaqahu (texte), et il demande à Dieu de lui pardonner ses péchés. Le nombre 205 est également visible, ce qui permet de déterminer que l'ouvrage fut réalisé en 1205 après l'Hégire (1790−1791). Bien qu'aucune source historique n'identifie Hafiz Muhammad Sa'd al-Din, il semble que celui-ci ait été calligraphe en nasta'liq, actif en Iran ou en Inde au XVIIIe siècle.

Dernière mise à jour : 31 juillet 2014