La rencontre de Leila et Majnoun à l'école du « Khamseh » de Nizami

Description

Ce fragment de calligraphie décrit la première rencontre entre Leila et Majnoun, les amants maudits, en enfance à l'école, comme décrite par Nizami Ganjavi (1140 ou 1141-1202 ou 1203) dans le troisième livre de son Khamseh (Quintette). Dans l'histoire, Qaïs (aussi connu sous le nom de Majnoun) est envoyé à l'école par son père pour apprendre à lire et à écrire. Cependant, un jour le jeune Qaïs remarque une jolie fille aux cheveux leila (littéralement aussi noirs que la nuit) et tombe profondément amoureux d'elle. La disposition de ce fragment avec du texte écrit horizontalement et en diagonale est appelée page « tapis ». Les espaces triangulaires laissés vides par les versets en diagonale ont été décorés d'enluminures. La structure en page tapis se trouve habituellement à la fin d'une scène ou d'un chapitre particulier et précède souvent une peinture. L'on peut présumer que la représentation de la rencontre entre Leila et Majnoun à l'école aurait eu sa place immédiatement après ce feuillet de texte. La disposition de la page et l'écriture nastaliq utilisées dans ce fragment sont typiques des manuscrits de Khamseh produits en Perse au cours du XVIe siècle. Des peintures auraient accompagné un tel manuscrit.

Dernière mise à jour : 24 décembre 2013