Deux bayts (versets) sur la modestie

Description

Ce fragment de calligraphie comprend deux bayts (versets) de poésie qui décrivent le désir d'antagonistes non identifiés de briser ou d'humilier la bien-aimée : « Ils veulent briser celle aux yeux sauvages / Ils veulent briser celle aux sourcils noirs / Ils veulent briser le cœur de l'esprit / Ils veulent briser les objets de beauté. » Dans ces versets à phrasé répétitif, les bien-aimées ou les objets de beauté - les kajkulahan (littéralement « ceux portant des casques tordus ») - sont la cible de violence et d'animosité. Rédigés en écriture nastaliq à l'encre noire sur un papier orange orné de paillettes d'or clair, le texte est encadré de jaune et collé sur un papier bleu et blanc abri ou ebru (marbré) renforcé par du carton. Le fragment n'est ni signé ni daté, mais l'écriture et le papier marbré semblent indiquer qu'il pourrait avoir été produit en Iran ou en Inde durant les XVIe-XVIIe siècles.

Dernière mise à jour : 24 décembre 2013