Prière (doua) pour le pardon

Description

Ce panneau de calligraphie comprend plusieurs prières destinées à accroître la foi, la bénédiction, le bien-être et la bonne fortune de son propriétaire. Il demande aussi le pardon pour avant et après la mort. Enfin, il propose des prières pour le prophète Mahomet et sa famille, et invoque Dieu en tant que Très Miséricordieux. Entièrement vocalisé, le texte est exécuté en écriture naskh noire. Les différentes parties du texte sont distinguées par des médaillons dorés, une structure rappelant les versets coraniques. Écrit sur une page de papier beige, le panneau de texte est encadré de plusieurs bordures et collé sur une feuille plus grande de papier marron renforcé par du carton au dos. Le fragment n'est ni daté ni signé. Cependant, les panneaux de texte comme celui-ci, contenant diverses prières en arabe et en écriture naskh, ont été faits par les célèbres calligraphes persans du renouveau du naskh Mirza Ahmad Nayrizi (mort en 1152 après l'Hégire/1739 après J.-C.) et Vassal-i Shirazi (mort en 1262 après l'Hégire/1846 après J.-C.) ainsi que leurs disciples. Pour ces raisons, il est possible que ce fragment de calligraphie ait été exécuté en Iran au XVIIIe ou au XIXe siècle.

Dernière mise à jour : 27 avril 2016