Versets coraniques (9:33-36)

Description

Le recto de ce fragment comprend les versets 33 à 34 de la sourate (chapitre) neuf du Coran, al-Tawbah (La repentance), aussi connue sous le nom de sourate al-Bara'ah (L'immunité), car ce sont les mots avec lesquels elle débute. Il s'agit de la seule sourate à laquelle le basmala (au nom de Dieu) introductif n'est pas apposé. Ces versets décrivent comment les hommes doivent combattre les ennemis païens et maintenir leur foi. Dans le coin supérieur gauche du feuillet se trouve un signe hizb (section), formé de cercles dorés et bleus concentriques, entouré de fleurons bleus, avec le mot hizb écrit en son centre. La marque signalant l'ayah (le verset) qui apparaît au centre de la ligne la plus haute est formé d'une fleur à pétales réhaussée à la feuille d'or, dont le contour est souligné à l'encre brun foncé, avec un centre rouge. Des signes diacritiques rouges semblent avoir été ajoutés à une date ultérieure pour faciliter la prononciation et la récitation. Le verso du fragment comprend les versets 34 à 36 de la même sourate, qui parlent de récompense et de punition, ainsi que de la nécessité de combattre les païens. Le texte est écrit à l'encre brun foncé sur un papier chiffon beige clair. L'écriture est de style masahif, qui était utilisé pour les copies du coran (et parfois aussi pour les copies de la Bible). C'est une version plus petite et moins rigide du mohaqqaq, avec lequel il est souvent confondu. Avec l'écriture cursive naskhi et le mohaqqaq, le masahif est le plus populaire des styles coraniques. La disposition de cinq lignes par pages est caractéristique des corans du XVe siècle produits dans l'Égypte des Mamelouks (1250–1517).

Date de création

Date du sujet

Langue

Titre dans la langue d'origine

Qur'anic Verses (9:33-36)

Type d'élément

Description matérielle

18,5 x 25,8 centimètres

Notes

  • Écriture : masahif

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 27 avril 2016