Coran en bihari

Description

Ce feuillet contient, du côté droit, les versets 2 à 8 de la sourate al-Kahf (La caverne) du Coran, et du côté gauche, les versets 67 à 70 de la sourate Bani Isra'il (Les enfants d'Israël), aussi connue sous le nom de sourate al-Isra' (le Voyage nocturne). Le texte est en arabe avec des traductions en interligne en persan à l'encre rouge. Les bordures comportent un commentaire en persan, écrit à l'encre noire et disposé en diagonale dans la marge. Sur la marge la plus à droite du verso, figure une note renvoyant au sixième ayah (verset) de la sourate al-Kahf. Le commentaire décrit en détail la signification du verset. Dans ce fragment, seul un commentaire est donné dans la marge. D'autres corans en bihari sont pourvus d'une double marge contenant à la fois un commentaire et des interprétations alternatives de certains mots du texte. Le côté droit du feuillet comporte une petite réclame écrite en diagonale en noir dans le coin inférieur gauche, qui servait à relier les feuillets dans le bon ordre. Les marques signalant les ayah sont des rosettes à huit pétales entourées de noir avec un centre carré doré à la feuille d'or et huit points bleus sur les bords extérieurs. Ce fragment est rédigé en écriture bihari, une variante du naskhi (écriture cursive) typique de l'inde septentrionale après sa conquête par Timur (Tamerlan) et avant l'établissement de la dynastie moghole. L'écriture bihari est reconnaissable à l'accentuation des éléments sous-linéaires des formes de lettres arabes, plus épaisses au centre et ciselées comme des épées à leurs extrémités. Le terme bihari provient de la province de Bihar en Inde orientale, mais son orthographe alternative (bahari) peut également faire référence à la taille (bahar) du papier utilisé pour rédiger les corans. La plupart des corans rédigés en écriture bihari comportent des couleurs vives orange, rouge ou bleu pour les motifs enluminés ainsi que pour le corps de texte principal. Ce fragment alterne les lignes de la manière suivante : une ligne dorée, deux lignes noires, une ligne bleue, deux lignes noires, une ligne dorée. Les corans en bihari comprennent souvent une note à côté de chaque tête de chapitre expliquant sa valeur et combien de fois il doit être lu. Ce fragment indique aussi le nombre total de mots et de lettres de chaque chapitre.

Date de création

Date du sujet

Titre dans la langue d'origine

Bihari Qurʼan

Type d'élément

Description matérielle

55,5 x 36,6 centimètres

Notes

  • Écriture : Bihari

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 16 septembre 2016