Le combat entre le sacrifié et le sacrificateur

Description

Le codex Tovar, attribué à Jean de Tovar, jésuite mexicain du XVIe siècle, contient des informations détaillées sur les rites et les cérémonies des Aztèques (également connus sous le nom de Mexicas). Il est illustré de 51 aquarelles de la taille d'une page. Fortement influencées par les manuscrits pictographiques de la période précontact, ces peintures sont d'une qualité artistique exceptionnelle. Le manuscrit est divisé en trois sections. La première section contient une histoire des voyages des Aztèques avant l'arrivée des Espagnols. La seconde section, une histoire illustrée du peuple aztèque, constitue la majeure partie du manuscrit. La troisième section est constituée du calendrier de Tovar. Cette illustration, extraite de la seconde section, montre une scène de sacrifice. La victime, avec des plumes blanches dans les cheveux et un bouclier ayant pour motif les cinq directions de l'univers, se bat contre un guerrier revêtu d'une peau de jaguar. Ce dernier tient une massue de guerre et un bouclier, et porte une coiffe à plumes. Ce rite sacrificiel était célébré lors de la fête de Tlacaxipehualiztli honorant Xipe Totec, « notre seigneur l'écorché », dieu de l'agriculture, de la mort, de la renaissance et des saisons. Durant cette fête, au printemps, des hommes étaient sacrifiés en les attachant au temalacatl (autel en pierre). Une fois vaincue, la victime était écorchée et consommée. Cette fête est décrite dans le codex Duran, autre manuscrit important.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Mexique

Langue

Titre dans la langue d'origine

Modo de pelear entre el que avia de sacrificar, y ser sacrificado

Type d'élément

Description matérielle

Aquarelle sur papier ; 21 x 15,2 centimètres

Notes

  • Illustration du recto de la feuille 134

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 26 octobre 2012