Quetzalcoatl, principal dieu du peuple de Cholula

Description

Le codex Tovar, attribué à Jean de Tovar, jésuite mexicain du XVIe siècle, contient des informations détaillées sur les rites et les cérémonies des Aztèques (également connus sous le nom de Mexicas). Il est illustré de 51 aquarelles de la taille d'une page. Fortement influencées par les manuscrits pictographiques de la période précontact, ces peintures sont d'une qualité artistique exceptionnelle. Le manuscrit est divisé en trois sections. La première section contient une histoire des voyages des Aztèques avant l'arrivée des Espagnols. La seconde section, une histoire illustrée du peuple aztèque, constitue la majeure partie du manuscrit. La troisième section est constituée du calendrier de Tovar. Cette illustration, extraite de la seconde section, représente Quetzalcoatl avec un chapeau conique, un bec, un bouclier orné de plumes et une cape, tenant un couteau incurvé. Quetzalcoatl (Serpent à plumes), l'une des principales divinités aztèques, était un dieu de la création, associé à la fertilité et à la résurrection, mais également à la pluie, sous la forme d'Ehecatl, ou dieu du vent. À Cholula, un grand temple lui était dédié. Souvent assimilé à Topiltzin, roi-prêtre légendaire et peut-être historique de Tula durant la période toltèque, il était décrit comme ayant le teint clair et portant une barbe. Lorsqu'Hernán Cortés arriva au Mexique en 1519, l'empereur Moctezuma II (règne : 1502–1520) crut qu'il s'agissait de Quetzalcoatl. Le motif de la cape, du chapeau et du pagne de ce dieu représente les ailes d'un papillon, symbole des soldats tombés au combat.

Dernière mise à jour : 26 octobre 2012