Le temple du dieu aztèque Huitzilopochtli

Description

Le codex Tovar, attribué à Jean de Tovar, jésuite mexicain du XVIe siècle, contient des informations détaillées sur les rites et les cérémonies des Aztèques (également connus sous le nom de Mexicas). Il est illustré de 51 aquarelles de la taille d'une page. Fortement influencées par les manuscrits pictographiques de la période précontact, ces peintures sont d'une qualité artistique exceptionnelle. Le manuscrit est divisé en trois sections. La première section contient une histoire des voyages des Aztèques avant l'arrivée des Espagnols. La seconde section, une histoire illustrée du peuple aztèque, constitue la majeure partie du manuscrit. La troisième section est constituée du calendrier de Tovar. Dans cette illustration, extraite de la seconde section, deux dieux entourés d'indigènes mexicains sont représentés au-dessus d'un temple ou d'une pyramide (à gauche). Huitzilopochtli est dessiné à droite du temple et Tlaloc, tenant un serpent de turquoise, apparaît à gauche. Un mur de serpents engloutissant tour à tour leur tête entoure le temple. Un tzompantli (rangs de crânes aztèques empalés) est représenté à droite. Huitzilopochtli, dont le nom signifie « colibri bleu de gauche », était le dieu aztèque du Soleil et de la guerre. Le xiuhcoatl (serpent de turquoise ou de feu) était son arme mystique. D'origine préaztèque ou toltèque, Tlaloc était le dieu de la pluie et de l'agriculture. Un coatepantli (mur de serpents sculptés) entoure souvent les temples aztèques. Le tzompantli était constitué des crânes des victimes des sacrifices. Deux sanctuaires surplombent le grand temple de Tenochtitlan : celui de gauche est dédié à Tlaloc et celui de droite à Huitzilopochtli.

Dernière mise à jour : 18 juin 2015