L'aigle, le serpent et le cactus dans la création de Tenochtitlan

Description

Le codex Tovar, attribué à Jean de Tovar, jésuite mexicain du XVIe siècle, contient des informations détaillées sur les rites et les cérémonies des Aztèques (également connus sous le nom de Mexicas). Il est illustré de 51 aquarelles de la taille d'une page. Fortement influencées par les manuscrits pictographiques de la période précontact, ces peintures sont d'une qualité artistique exceptionnelle. Le manuscrit est divisé en trois sections. La première section contient une histoire des voyages des Aztèques avant l'arrivée des Espagnols. La seconde section, une histoire illustrée du peuple aztèque, constitue la majeure partie du manuscrit. La troisième section est constituée du calendrier de Tovar. Cette illustration, extraite de la seconde section, représente la création de Tenochtitlan (aujourd'hui Mexico). Un aigle dévore un oiseau, perché sur un cactus en fleurs qui pousse sur un rocher au milieu d'un lac. Des empreintes de pas de Mexicains approchant la base du cactus sont dessinées. Le personnage sur la droite est Tenoch (que l'on reconnaît grâce au glyphe du cactus en fleurs), qui mena les Aztèques à Tenochtitlan. Le personnage de gauche est Tochtzin, ou Mexitzin (reconnaissable grâce au glyphe du lapin), originaire de Calpan (représenté par le glyphe de la maison avec un drapeau) et cosouverain de Tenoch. Ces deux souverains sont assis sur des trônes faits de matériaux tissés. Dans l'angle supérieur droit, l'image inclut également le symbole de Copil, fils de Malinalxochitl, ou cinq points sur un bouclier avec des flèches croisées. Les Aztèques, guidés par les prophéties d'Huitzilopochtli (dieu du Soleil et de la guerre), mirent fin à leur migration depuis le Nord et construisirent Tenochtitlan, sur une île située dans un lac, où un aigle tenait un serpent perché sur un cactus nopal (figuier de Barbarie) en fleurs. Selon leur mythologie, le cactus poussa dans le cœur de Copil, fils de la sœur d'Huitzilopochtli, qui fut jeté sur l'île. Son symbole, cinq points, représente la croyance aztèque selon laquelle le monde était une surface plane, divisée en cinq directions (le nord, le sud, l'est, l'ouest et le centre, lieu de leur capitale).

Date de création

Informations d'édition

Mexique

Langue

Titre dans la langue d'origine

El Tunal con el Aguila que hallaron en la laguna

Type d'élément

Description matérielle

Aquarelle sur papier ; 21 x 15,2 centimètres

Notes

  • Illustration du verso de la feuille 91

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 18 juin 2015