La bataille d'Azcapotzalco

Description

Le codex Tovar, attribué à Jean de Tovar, jésuite mexicain du XVIe siècle, contient des informations détaillées sur les rites et les cérémonies des Aztèques (également connus sous le nom de Mexicas). Il est illustré de 51 aquarelles de la taille d'une page. Fortement influencées par les manuscrits pictographiques de la période précontact, ces peintures sont d'une qualité artistique exceptionnelle. Le manuscrit est divisé en trois sections. La première section contient une histoire des voyages des Aztèques avant l'arrivée des Espagnols. La seconde section, une histoire illustrée du peuple aztèque, constitue la majeure partie du manuscrit. La troisième section est constituée du calendrier de Tovar. Cette illustration, extraite de la seconde section, représente la bataille d'Azcapotzalco. Au premier plan, deux groupes de soldats se battent avec des massues et des boucliers. À l’extrême gauche, le glyphe du cactus en fleurs apparaît au-dessus d'un guerrier jaguar, élite des combattants aztèques. À côté, Axayacatl (reconnaissable grâce au glyphe de l'eau et de la montagne au-dessus de sa tête) est représenté. À droite, l'artiste a dessiné un chapeau conique et un autre guerrier jaguar. Derrière les soldats, trois femmes au-dessus d'une habitation font le signe de la clémence avec leur main. Une autre femme se tient debout pour les défendre. Sur la droite, un enfant est sacrifié par un prêtre dans un temple, tandis que deux victimes gisent au sol. Azcapotzalco, capitale tépanèque sur le lac Texcoco, fut le site d'une bataille qui eut lieu en 1430 entre Itzcóatl, quatrième empereur aztèque (règne : 1427–1440, allié de Netzahualcoyotl, seigneur de Texcoco) et Maxtla (fils d'un seigneur tépanèque qui asservit les Aztèques), qui fit assassiner le dernier empereur. Après la défaite de Maxtla, les trois villes de Tenochtitlan, de Texcoco et de Tlacopan formèrent le nouvel empire aztèque de la triple alliance.

Dernière mise à jour : 18 juin 2015