Un Récit de la colonisation volontaire tardive des îles de Saint- Lucie et de Saint- Vincent, en Amérique : en qualité de Duc de Montagu, et sous la direction et les ordres de Sa Grâce, an 1722

Description

La Grande-Bretagne et la France rivalisèrent pour le contrôle de l'île de Sainte-Lucie, tout au long des 17ème et 18ème siècles. En 1722, le gouvernement britannique du roi George I accorda l'île, ainsi que l'île de Saint Vincent, au Duc de Montagu. Le Duc nomma Nathaniel Uring, capitaine de la marine marchande et aventurier, en tant que vice-gouverneur de ses nouvelles terres et envoya Uring avec une large flottille coloniser l'île. Après une escale à la Barbade, Uring arriva sur Sainte-Lucie en décembre 1722, où il établit une colonie au Petit Carenage. Les Français, qui étaient établis à proximité sur la Martinique, exigèrent qu'Uring se retire et menacèrent de débarquer des troupes s'il n'obtempérait pas. Incapable d'obtenir le soutien des navires de guerre britanniques dans la région, Uring et ses colons évacuèrent l'île. Ce livre, publié en 1725 et dédié avec effusion au Duc de Montagu, est le récit par Uring des événements de 1722. Le premier chapitre (après la page 4), contient un intéressant tableau énumèrant les sept navires sous le commandement d'Uring, la taille et la composition de leurs équipages, et les fournitures qu'ils transportaient.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Imprimé pour J. Peele, Londres

Langue

Titre dans la langue d'origine

A relation of the late intended settlement of the islands of St. Lucia and St. Vincent, in America; in right of the Duke of Montagu, and orders, in the year 1722

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

135 pages : cartes, 20 cm

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 26 août 2016