Le calendrier Tonalpohualli aztèque

Description

Le codex Tovar, attribué à Jean de Tovar, jésuite mexicain du XVIe siècle, contient des informations détaillées sur les rites et les cérémonies des Aztèques (également connus sous le nom de Mexicas). Il est illustré de 51 aquarelles de la taille d'une page. Fortement influencées par les manuscrits pictographiques de la période précontact, ces peintures sont d'une qualité artistique exceptionnelle. Le manuscrit est divisé en trois sections. La première section contient une histoire des voyages des Aztèques avant l'arrivée des Espagnols. La deuxième section est une histoire illustrée des Aztèques. Dans la troisième section, le calendrier de Tovar transcrit un calendrier aztèque continu avec les mois, les semaines, les jours, les lettres dominicales et les fêtes liturgiques d'une année chrétienne de 365 jours. Cette illustration, extraite de la troisième section, représente le calendrier Tonalpohualli aztèque avec un soleil au centre de la roue. Les Aztèques utilisaient deux calendriers pour calculer les jours de l'année. Comportant 365 jours, Xiuhpohualli (premier calendrier, également appelé solaire) était divisé en 18 mois de 20 jours chacun, plus une période supplémentaire de cinq jours épagomènes ou néfastes à la fin de l'année. Tonalpohualli (second calendrier, également appelé « nombre de jours ») était constitué d'un cycle de 260 jours, combinant 13 nombres et 20 symboles. Le second calendrier était divisé en quatre parties : acatl (roseau), tochtli (lapin), calli (maison) et tecpatl (silex). La partie de l'acatl de la roue du calendrier est verte, couleur du paradis de Tamoanchan (équivalent aztèque du jardin d'Éden), et représente l'est. La partie du tochtli, en bleu, représente le sud. La partie du calli est blanche (ici l'artiste a utilisé le jaune) et représente l'ouest. Enfin, la partie du tecpatl est rouge, couleur du sacrifice, et représente le nord.

Dernière mise à jour : 16 janvier 2015