Chicomoztoc : les origines des tribus qui s'installèrent à Mexico ou à proximité

Description

Le codex Tovar, attribué à Jean de Tovar, jésuite mexicain du XVIe siècle, contient des informations détaillées sur les rites et les cérémonies des Aztèques (également connus sous le nom de Mexicas). Il est illustré de 51 aquarelles de la taille d'une page. Fortement influencées par les manuscrits pictographiques de la période précontact, ces peintures sont d'une qualité artistique exceptionnelle. Le manuscrit est divisé en trois sections. La première section contient une histoire des voyages des Aztèques avant l'arrivée des Espagnols. La seconde section, une histoire illustrée du peuple aztèque, constitue la majeure partie du manuscrit. La troisième section est constituée du calendrier de Tovar. Cette illustration, extraite de la seconde section, représente Chicomoztoc, ainsi que des hommes et des femmes. Chicomoztoc, qui signifie « sept cavernes » et que les Aztèques considéraient comme le lieu de leur origine, était le mot nahuatl pour désigner la bouche ou le ventre. Selon le mythe aztèque de la création, les Mexicas quittèrent les entrailles de la terre et s'installèrent à Aztlan, d'où ils tirent le nom d'Aztèque et lieu à partir duquel ils entreprirent une migration vers le sud, à la recherche d'un signe leur indiquant où ils devaient à nouveau s'installer.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Mexique

Langue

Titre dans la langue d'origine

Cuevas de los siete linajes que poblaron en México y alrededor dél

Type d'élément

Description matérielle

Encre et aquarelle sur papier ; 21 x 15,2 centimètres

Notes

  • Illustration du verso de la feuille 85

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 26 octobre 2012