Quahuitlehua, pousse des arbres, premier mois du calendrier solaire aztèque

Description

Le codex Tovar, attribué à Jean de Tovar, jésuite mexicain du XVIe siècle, contient des informations détaillées sur les rites et les cérémonies des Aztèques (également connus sous le nom de Mexicas). Il est illustré de 51 aquarelles de la taille d'une page. Fortement influencées par les manuscrits pictographiques de la période précontact, ces peintures sont d'une qualité artistique exceptionnelle. Le manuscrit est divisé en trois sections. La première section contient une histoire des voyages des Aztèques avant l'arrivée des Espagnols. La deuxième section est une histoire illustrée des Aztèques. Dans la troisième section, le calendrier de Tovar transcrit un calendrier aztèque continu avec les mois, les semaines, les jours, les lettres dominicales et les fêtes liturgiques d'une année chrétienne de 365 jours. Cette illustration, extraite de la troisième section, représente un étendard doté de bandes rouges et blanches, hissé sur un mât rouge et décoré d'une crête de plumes multicolores, d'épis de maïs et de fruits. Un carré contenant deux poissons est également dessiné. Ce mois, assimilé à février, est appelé Quahuitlehua (pousse des arbres ou arrêt de l'eau). Il est également connu sous le nom d'Atlcahualo, d'Atlcualo, de Xilomaniztli, de Cohuailhuitl, d'Atlmotzacuaya ou de Xochzitzquilo. Ce mois est dédié à Tlaloc, dieu de la pluie, au nom de qui des enfants étaient sacrifiés par noyade, bien que le commentaire ici ne mentionne pas ce rituel.

Dernière mise à jour : 26 octobre 2012