Carte du domaine de Peter Langford Brooke, Esquire, appelé le Bois, situé dans la Paroisse de Saint-John, Antigua

Description

Pendant la période coloniale, la famille Langford-Brooke, de Mere, dans le Cheshire (Angleterre), possédait plusieurs propriétés sur l'île d'Antigua. Cette carte de 1821, basée en partie sur une carte plus ancienne, montre le domaine Wood avec ses 24 champs consacrés à la culture de la canne à sucre. L'index sur la droite indique les travaux et les bâtiments sur le domaine, et la superficie exacte des différents champs. Un plan de terrain en annexe, préparé par le même topographe, décrivait plus en détail les travaux et les bâtiments . Les premiers habitants d'Antigua étaient issus du peuple Siboney, suivis d'Indiens Arawaks et Caraïbes. En 1493, Christophe Colomb, fut le premier Européen à visiter l'île. Il l'a baptisée "Santa Maria de la Antigua". En 1632, les Britanniques y établirent une colonie, et commencèrent à faire venir un grand nombre d'esclaves d'Afrique pour travailler sur les plantations de canne à sucre. Les esclaves furent affranchis en 1834, mais de nombreux anciens esclaves continuèrent à travailler sur les cultures de canne à sucre. En 1981, Antigua est devenue indépendante en tant que partie d'Antigua et Barbuda.

Ingénieur topographe

Date de création

Date du sujet

Langue

Titre dans la langue d'origine

A Map of the Estate of Peter Langford Brooke, Esq., Called the Wood Situated in the Parish of St. John's, Antigua

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

1 carte manuscrite en couleur ; 64 x 81 cm

Notes

  • Échelle approximative 1:2 200

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 17 octobre 2011