Position de l'UPC vis-à-vis de l'indépendance du Cameroun

Description

Ce manifeste de huit pages, publié par un parti politique camerounais mis hors la loi, l'Union des Populations du Cameroun (UPC), expose la position du parti vis-à-vis de l'indépendance du Cameroun. Le manifeste fut écrit en décembre 1959 et signé par le président du parti, Félix-Roland Moumié. Le Cameroun est le seul pays africain qui, au cours de son histoire, a été dirigé par trois puissances coloniales européennes différentes : la Grande-Bretagne, la France et l'Allemagne. Il devint une colonie allemande en 1884. Après la Première Guerre mondiale, un mandat de la Société des Nations assigna environ 80 pour cent de son territoire à la France, et 20 pour cent à la Grande-Bretagne. Après la Seconde guerre mondiale, l'UPC mena la lutte pour l'indépendance, mais le parti se développa dans une direction radicale et fut interdit par les Français en raison de son recours à la violence. Le 1er janvier 1960, le Cameroun français devint indépendant. En octobre 1961, la partie sud du Cameroun britannique rejoignit la nouvelle République Fédérale du Cameroun, tandis que la section nord vota pour la réunification avec le Nigeria. Moumié fut assassiné à Genève en 1960.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Imprimerie nationale, Conakry

Titre dans la langue d'origine

Position de l'U.P.C. vis-à-vis de l'Indépendance du Kamerun

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

8 pages

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 7 mars 2014