Indigènes avec des défenses en ivoire, Dar Es Salaam, au Tanganyika

Description

Cette photographie d'une scène à Dar es Salaam, en Tanganyika (actuelle Tanzanie), est extraite de la collection de Frank et Frances Carpenter à la Bibliothèque du Congrès. Frank G. Carpenter (1855–1924) était un auteur américain de livres de voyage et de géographie mondiale dont les travaux contribuèrent à populariser la géographie et l'anthropologie culturelles aux États-Unis au début du XXe siècle. Composée de photographies prises et rassemblées par Carpenter et sa fille Frances (1890-1972) afin d'illustrer ses écrits, la collection comprend quelque 16 800 clichés et 7 000 négatifs sur verre et sur film. La photographie parut dans le Nouveau recueil de géographie de Carpenter : Afrique (1924), accompagnée de la légende : « Les indigènes apportent les défenses en ivoire au Zanzibar depuis l'intérieur des terres ». Le texte explique : « Simultanément, toutes sortes de marchandises arrivées par bateaux au Zanzibar sont acheminées vers le continent pour les échanger avec les indigènes. Des Indiens, des Arabes et des Européens s'installèrent ici pour commercer, entraînant l'essor de cette ville jusqu'à former ce qui est aujourd'hui la ville la plus grande de la côte est de l'Afrique, avec l'un des ports les plus prospères du continent. Elle est peuplée de commerçants hindous, d'Arabes musulmans et de milliers de Noirs venus du continent africain pour y travailler et commercer ».

Dernière mise à jour : 29 septembre 2014