Vue d'Arequipa et du mont Misti, Pérou

Description

Cette photographie d'une scène au Pérou est extraite de la collection de Frank et Frances Carpenter à la Bibliothèque du Congrès. Frank G. Carpenter (1855–1924) était un auteur américain de livres de voyage et de géographie mondiale dont les travaux contribuèrent à populariser la géographie et l'anthropologie culturelles aux États-Unis au début du XXe siècle. Composée de photographies prises et rassemblées par Carpenter et sa fille Frances (1890-1972) afin d'illustrer ses écrits, la collection comprend quelque 16 800 clichés et 7 000 négatifs sur verre et sur film. Dans l'ouvrage Terres des Andes et le désert (1924), qui fait partie de la série Les voyages autour du monde de Carpenter, l'auteur écrit : « La ville d'Arequipa fut construite sur une oasis créée par la rivière Chili dans les Andes arides de ce désert de la côte Pacifique. Elle est à la fois entourée de montagnes irrégulières arides et blottie dans une vallée toujours verdoyante. Selon une légende sur ses origines, un groupe d'amérindiens Quechuas dirigés par un chef inca découvrit cette petite oasis magnifique après une longue marche sur les versants secs et poussiéreux de la montagne du désert environnant. Lorsqu'ils demandèrent à l'Inca s'ils pouvaient demeurer sur cette terre fertile et paisible, celui-ci répondit "Ari, quepai", qui signifie en langue quechua "Oui, restez" ». Max T. Vargas (1874–1959), qui prit cette photographie, était l'un des deux frères photographes qui possédaient un studio à Arequipa, au Pérou.

Dernière mise à jour : 29 septembre 2014